Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Modus legendi atque scribendi linguæ hispanicæ : La manière d'écrire et de prononcer la langue espagnole : avancée des vernaculaires et retrait du latin dans quelques paratextes multilingues au milieu du XVIe siècle

Résumé : Cet article décrit l’état composite, en 1556, d’un ouvrage quadrilingue (flamand, français, latin, estpagnol), appelé Dictionarium quatuor linguarum, et publié à Louvain. Destiné à permettre un apprentissage facile des vernaculaires parlés en Flandres, ce texte est visiblement hétérogène, mêlant le fond premier d’un ouvrage flamand français, avec des extraits d’une grammaire espagnole publiée également à Louvain en 1555. Dans les extraits empruntés à la grammaire, on peut voir que ce sont les vernaculaires qui sont désormais mieux capables que le latin de se décrire eux-mêmes et d’avancer vers leur propre autonomie.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01177533
Contributor : Ihpc Hal <>
Submitted on : Friday, July 17, 2015 - 8:56:32 AM
Last modification on : Thursday, June 11, 2020 - 12:30:06 PM

Links full text

Identifiers

Citation

Martine Furno. Modus legendi atque scribendi linguæ hispanicæ : La manière d'écrire et de prononcer la langue espagnole : avancée des vernaculaires et retrait du latin dans quelques paratextes multilingues au milieu du XVIe siècle. Corpus Eve. Émergence du Vernaculaire en Europe, Laboratoire LLSETI, IHRIM Lyon 3, GreCERHIUS-ILCEA, Università degli Studi di Torino, Università degli Studi di Milano, Università del Piemonte Orientale, 2012, La défense de la langue vernaculaire en Espagne (XVe-XVIIe siècles) : paratextes et textes, ⟨10.4000/eve.198⟩. ⟨halshs-01177533⟩

Share

Metrics

Record views

163