Le merveilleux du Diable boiteux (1726)

Résumé : Le merveilleux du Diable boiteux se fonde sur un syncrétisme qui emprunte au baroque de sa source espagnole, au merveilleux cabalistique mis à la mode par Montfaucon de Villars mais aussi à la tradition démonologique et au « merveilleux fort » des machines de l’opéra. Malgré tous ses pouvoirs, le diable Asmodée est néanmoins un diable burlesque, dépassé par le pouvoir illimité de l’esprit humain, capable des plus grandes folies, dont la plus puissante est sans doute la superstition. L’arsenal merveilleux déployé par le roman permet de situer le roman de Lesage dans le sillage de la critique des fables de Fontenelle. La satire vise la crédulité et ceux qui en abusent. Le diable Asmodée pourrait alors bien être une puissante allégorie des croyances : la religion, dévoyée en superstition dans la tradition folklorique ou détournée vers le diable dans la tradition démonologique ; la Fable pourvoyeuse de fictions absurdes voire dangereuses pour les Modernes ; la capacité du lecteur à croire ou non la fiction qui lui est racontée.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01174379
Contributor : Ihpc Hal <>
Submitted on : Thursday, July 9, 2015 - 9:39:29 AM
Last modification on : Wednesday, November 20, 2019 - 2:40:58 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01174379, version 1

Citation

Christelle Bahier-Porte. Le merveilleux du Diable boiteux (1726). Bahier-Porte, Christelle. (Re)Lire Lesage, Publications de l'Université de Saint-Étienne, pp.101--118, 2012, Lire le dix-huitième siècle, 9782862726199. ⟨halshs-01174379⟩

Share

Metrics

Record views

129