L’inclusion financière en Afrique sub-saharienne : faits stylisés et déterminants

Résumé : L’inclusion financière favorise le développement économique en permettant à une part croissante des ménages et desPMEd’accéder à une large palette de services financiers pour un coût raisonnable. Elle apparaît la plus faible en Afrique subsaharienne (AfSS) et en particulier en Zone franc, tant en termes de bancarisation, d’intensité d’utilisation des comptes bancaires que d’accès au crédit. La prévalence de l’exclusion financière en AfSS reflète des facteurs structurels provenant tant des insuffisances de l’offre (coût, gestion des asymétries d’information), de la demande des services financiers (revenus et éducation financière, phénomènes d’auto-exclusion) que de l’environnement réglementaire et du climat des affaires. L’inclusion financière implique, comme tout développement des activités financières, de nouveaux risques pour la stabilité financière et donc un renforcement des réglementations et de la supervision bancaire de façon à ce que la confiance du public et l’accès croissant aux services financiers aillent de pair avec une croissance économique stable et durable.
keyword : cerdi
Type de document :
Article dans une revue
Revue d'économie financière, Association d'économie financière 2014, 116 (4), pp.57-80
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01167301
Contributeur : Cerdi Etudes & Documents - Publications <>
Soumis le : mercredi 24 juin 2015 - 11:23:01
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:17:19

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01167301, version 1

Collections

Citation

Samuel Guerineau, L Jacolin. L’inclusion financière en Afrique sub-saharienne : faits stylisés et déterminants. Revue d'économie financière, Association d'économie financière 2014, 116 (4), pp.57-80. 〈halshs-01167301〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

569