La Construction Optatif en Wolof : Un cas de grammaticalisation induite par le contact

Résumé : Le wolof dispose d'une construction Optatif permettant d'exprimer un ordre indirect ou un souhait (Church 1981 ; Robert 1991). Il s'agit d'une construction analytique mettant en jeu un mot grammatical ‘na’ amalgamé à la marque de personne et placé en première position de l'énoncé. L'objectif de notre présentation est de montrer que cette construction est issue de la grammaticalisation d'une formule figée permettant d'exprimer des vœux ou des souhaits. En nous appuyant sur Heine & Kuteva (2005), nous montrerons que ce changement linguistique est dû à un contact avec les langues mandé, notamment le mandingue.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01165115
Contributor : Maximilien Guérin <>
Submitted on : Thursday, June 18, 2015 - 2:06:26 PM
Last modification on : Saturday, April 20, 2019 - 1:56:05 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01165115, version 1

Citation

Maximilien Guérin. La Construction Optatif en Wolof : Un cas de grammaticalisation induite par le contact. Colloque Sénélangues 2015 – Langues d'Afrique de l'Ouest, Université Cheikh Anta Diop, Apr 2015, Dakar, Sénégal. ⟨halshs-01165115⟩

Share

Metrics

Record views

177