Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L’éthique et la légitimité de la science de l‘histoire : N° 26, Mémoires du communisme en Europe centrale

Résumé : Dans cet article, Z. Vašíček s’intéresse à la réflexion sur les disciplines scientifiques, qui se développe au-delà d’elles. Selon lui, au-dessus de l’historiographie - qui s’est pourtant toujours fait fort d’imposer son caractère généralisant, intégrateur, voire même globalisant - la méthodologie, la théorie, la philosophie de l’histoire essaient de l’observer. Régulièrement expulsées de l’historiographie, elles y reviennent sans répit, alléguant volontiers le motif de la “ raison ”, du moins parmi les Tchèques. L’historiographie est de surcroît stigmatisée par ses voisins, la sociologie par exemple, qui, sous prétexte d’interdisciplinarité, aimerait bien tout intégrer, de préférence sous son autorité. L’auteur tente donc ici d’analyser les liens entre ces différentes disciplines, ainsi que leurs relations de causalité et de hiérarchie.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01162349
Contributor : Claire Madl Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, June 10, 2015 - 11:26:31 AM
Last modification on : Wednesday, June 24, 2015 - 9:23:37 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, April 25, 2017 - 5:50:24 AM

File

vasicek_2001_ethique_legitimit...
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01162349, version 1

Collections

Citation

Zdeněk Vašíček. L’éthique et la légitimité de la science de l‘histoire : N° 26, Mémoires du communisme en Europe centrale. Cahiers du CEFRES, Centre Français de Recherche en Sciences Sociales (CEFRES), 2001, Mémoires du communisme en Europe centrale, pp.5. ⟨halshs-01162349⟩

Share

Metrics

Record views

195

Files downloads

245