Mortalité différentielle et pauvreté par âge

Abstract : En présence d’une mortalité différentielle selon le revenu, les mesures habituelles de la pauvreté ne capturent pas uniquement la vraie pauvreté, mais reflètent également le processus de sélection induit par la mortalité différentielle. Face à ce type de biais de sélection, une solution consiste à étendre, à l’aide d’un revenu fictif, les profils de revenu des personnes décédées prématurément, afin de les prendre en compte dans la mesure de la pauvreté. La présente étude propose d’analyser l’effet de l’âge sur la taille du biais de sélection. A cette fin, nous exploitons des données sur la pauvreté par âge en Belgique, et comparons les mesures de pauvreté classiques aux mesures de pauvreté ajustées obtenues par l’extension des profils de revenus des personnes décédées prématurément. Nous montrons que, bien que l’écart entre mesures ajustées et non ajustées soit plus grand aux âges élevés de la vie, il n’en demeure pas moins qu’un biais de sélection est présent à tous les âges.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Française d'Economie, Association Française d'Économie, 2014, 29, pp.173-196. 〈10.3917/rfe.144.0173 〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01157444
Contributeur : Caroline Bauer <>
Soumis le : jeudi 28 mai 2015 - 08:50:40
Dernière modification le : vendredi 15 décembre 2017 - 01:03:40

Identifiants

Collections

Citation

Mathieu  Lefebvre, Pierre Pestieau, Grégory Ponthière. Mortalité différentielle et pauvreté par âge. Revue Française d'Economie, Association Française d'Économie, 2014, 29, pp.173-196. 〈10.3917/rfe.144.0173 〉. 〈halshs-01157444〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

174