B. Sonia and F. Serge, « Constitution et exploitation d'un corpus de français parlé parisien, Lefeuvre Florence & Pires Mat, 2009.

C. Catherine, « 1700 occurrences de la particule quoi en français contemporain : approche de la « distribution » et des fonctions en discours, Marges linguistiques, pp.56-80, 2001.

D. Annie, Syntaxe, La phrase et la subordination Le Métier Textométrique: Le Trameur, Manuel d'utilisation. Université Sorbonne nouvelle Paris 3 (SYLED) http://tal.univ-paris3.fr/trameur, Traité de prononciation française, 1969.

G. Maurice, Le bon usage (12e éd.). Louvain: Duculot, 1993.

H. Martin, Indefinite pronouns, 1997.

K. Catherine, L'Enonciation, de la subjectivité dans le langage, 1980.

K. Georges, Anaphores et pronoms, 1994.

P. Lafon, Sur la variabilité de la fréquence des formes dans un corpus, Mots, pp.127-165, 1980.

L. Lebart and A. Salem, Statistique textuelle. Paris, Dunod, versions auteur disponibles en ligne : à l'ENST http, 1994.

L. Florence, Bon dans le discours oral : une unité averbale autonome ?, Les énoncés averbaux autonomes entre grammaire et discours, pp.165-185, 2011.

L. Florence, Quoi de neuf sur quoi ? Etude morphosyntaxique du mot quoi, 2006.

L. Florence, M. Mary-annick, and T. Sandra, « Valeurs prototypiques de quoi à travers ses usages en français oral », Neuphilologische Mitteilungen, pp.37-59, 2011.

W. Martinez, Contribution à une méthodologie de l'analyse des cooccurrences lexicales multiples dans les corpus textuels, Thèse pour le doctorat en Sciences du Langage, 2003.

W. Martinez and J. Leblanc, « L'analyse contrastive des réseaux de cooccurrence. Le 'monde' dans les discours des présidents de la Vème République, 2006.

A. Valdman, « Français standard et français populaire: sociolectes ou fictions ?, The French Review, vol.56, issue.2, pp.218-245, 1982.