Sur les traces laissées par les vignobles anciens : la vigne gallo-romaine de Gevrey-Chambertin et quelques autres vignobles disparus

Abstract : Comment évoquer des vignes disparues sans leurs ceps et sans leurs raisins (ni leurs pépins), éléments trop rares et trop fragiles pour être conservés sur des temps très longs ? Des vignes anciennes, arrachées et oubliées laissent pourtant des traces dans le sol que nous savons décrypter depuis moins de 20 ans. Avec l’exemple de la plantation gallo-romaine de Gevrey-Chambertin, découverte en 2008, et de quelques autres cas d’études en Bourgogne et au-delà, nous verrons dans cette intervention comment cette lecture des simples traces et des structures creusées dans le sol permettent d’attester de la présence d’un vignoble, de le dater, et de reconstituer le mode de conduite, les façons de culture, les outils utilisés et les caractères agronomiques d’un vignoble ancien.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01143062
Contributor : Sophie Desbois-Garcia <>
Submitted on : Thursday, April 16, 2015 - 3:52:14 PM
Last modification on : Thursday, November 29, 2018 - 3:44:05 PM
Long-term archiving on : Tuesday, April 18, 2017 - 10:21:49 PM

File

garcia-traces vignobles dispar...
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01143062, version 1

Collections

Citation

Jean-Pierre Garcia. Sur les traces laissées par les vignobles anciens : la vigne gallo-romaine de Gevrey-Chambertin et quelques autres vignobles disparus. Les journées Pontus de Tyard : "entre vignes et vergers" : biodiversité et patrimoine, Jun 2013, Bissy-sur-Fley, France, pp.67-76, 2014. ⟨halshs-01143062⟩

Share

Metrics

Record views

338

Files downloads

244