Universités et Territoires, du passé faisons table rase ?

Résumé : Évoquer la question d’un nouveau régime de relations entre universités et territoires peut sous-entendre que les décisions prises jusqu’à présent se sont toujours appuyées sur les expériences antérieures. À partir d’une sélection de projets de réorganisations spatiales du fait universitaire aux XIXe et XXe siècles, on montre qu’il n’en est rien. Si le diagnostic – nombre de pôles universitaires trop élevé – (1e partie) et une partie de la solution – nécessaires regroupements – sont partagés, les moyens pour y arriver – mises en réseau – semblent avoir régulièrement échoué (2e partie). Les implications politiques et financières des collectivités territoriales, de plus en plus nombreuses à intervenir, permettent de comprendre en partie la complexité de la mise en œuvre de ces propositions (3e partie). Cette complexité conduit à relativiser l’emploi systématique de notions comme « carte universitaire » ou encore « aménagement du territoire par l’Université ».
Type de document :
Article dans une revue
Les Annales de la Recherche Urbaine, PUCA, 2015, Territoires et universités, pp.19-27
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [17 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01140853
Contributeur : Myriam Baron <>
Soumis le : jeudi 9 avril 2015 - 16:36:48
Dernière modification le : vendredi 23 février 2018 - 12:18:05
Document(s) archivé(s) le : mardi 18 avril 2017 - 15:46:14

Fichier

ARU_109_MBaronetalii.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01140853, version 1

Citation

Myriam Baron, Caroline Barrera, Françoise Birck. Universités et Territoires, du passé faisons table rase ?. Les Annales de la Recherche Urbaine, PUCA, 2015, Territoires et universités, pp.19-27. 〈halshs-01140853〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

401

Téléchargements de fichiers

361