Water issues in the archives of the French royal forestry administration (16th-18th centuries)

Résumé : L'institution des Eaux et Forêts est une administration royale créée au XIVe siècle par Philippe IV le Bel. Elle est essentiellement vouée à la conservation des forêts mais exerce aussi une juridiction civile et criminelle sur la ressource aquifère. Au cours du XVIIe siècle, une importante réforme eut lieu, afin de renforcer et de clarifier l'autorité de chaque département forestier - ou grandes maîtrises des Eaux et Forêts. Cette réforme est connue sous le nom de la Grande Réformation et une partie de ses archives concerne la juridiction de l'eau. Le principal réformateur, Louis de Froidour, établit de nombreux règlements afin de : - dégager le lit des rivières (et ainsi favoriser l'approvisionnement des villes par les cours d'eaux) ; - protéger les ressources halieutiques de la surpêche dans les étangs du Bas-Languedoc ; Ces règlements visaient tant à protéger les populations qu’à permettre une bonne et saine exploitation des ressources, en "bons pères de familles".
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Territory, Society, and Technology. Proceedings of the France-Japan Research Cooperation Meeting, 2013
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [7 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01137219
Contributeur : Sébastien Poublanc <>
Soumis le : lundi 30 mars 2015 - 11:38:26
Dernière modification le : vendredi 15 janvier 2016 - 01:14:55
Document(s) archivé(s) le : jeudi 2 juillet 2015 - 09:26:03

Fichiers

Water issues in the archives o...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01137219, version 1

Collections

Citation

Sébastien Poublanc. Water issues in the archives of the French royal forestry administration (16th-18th centuries). Territory, Society, and Technology. Proceedings of the France-Japan Research Cooperation Meeting, 2013. 〈halshs-01137219〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

110

Téléchargements du document

65