Implications de la mobilité quotidienne dans les stratégies résidentielles transfrontalières

Résumé : Le Luxembourg accueille depuis de nombreuses années un nombre considérable de travailleurs frontaliers venant de Wallonie, de Lorraine, de Rhénanie-Palatinat et de Sarre. Si ces mouvements centrifuges vers le Luxembourg sont relativement bien connus, on sait cependant encore peu de choses sur les mouvements centripètes allant du Grand-Duché vers le reste de la Grande Région. Or, entre 2001 et 2007, 7 715 personnes actives ont quitté le Luxembourg pour s'installer dans une des régions frontalières, tout en continuant à travailler au Grand-Duché. Pour la très grande majorité de ces personnes, le déménagement transfrontalier implique un éloignement vis-à-vis du travail, pouvant ainsi être assimilé à une forme particulière de périurbanisation transfrontalière. Bien que le différentiel de prix du logement de part et d'autre des frontières grand-ducales soit le principal moteur de ces choix résidentiels transfrontaliers, ce phénomène ne se résume pas à une relégation résidentielle. Pour nombre d'individus, le passage de la frontière s'inscrit dans une étape du cycle de vie visant l'accession à la propriété d'une maison individuelle. Ainsi, le logement est pour beaucoup l'élément central de ces stratégies résidentielles. Au-delà de l'adéquation apparente entre choix résidentiel et satisfaction, les analyses révèlent toutefois certains paradoxes. En termes de localisation tout d'abord, il apparaît que la plupart des répondants auraient souhaité rester au Grand-Duché, mais sont dans le même temps peu nombreux à vouloir y retourner. En termes de mobilité quotidienne ensuite, les résultats tendent à montrer que la satisfaction globale est peu affectée par l'insatisfaction liée aux déplacements domicile-travail. Par ailleurs, alors que les difficultés liées au déplacement domicile/travail sont souvent invoquées par les personnes souhaitant retourner au Luxembourg, ces problèmes de mobilité sont beaucoup moins cités par les personnes étant effectivement retournées vivre au Grand-Duché. Le rôle de la mobilité quotidienne dans ces stratégies résidentielles transfrontalières s'avère donc complexe.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [19 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01132745
Contributor : Samuel Carpentier-Postel <>
Submitted on : Wednesday, March 18, 2015 - 10:35:12 AM
Last modification on : Wednesday, September 25, 2019 - 2:42:06 PM
Long-term archiving on : Monday, June 22, 2015 - 7:03:41 AM

File

61.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01132745, version 1

Collections

Citation

Samuel Carpentier, David Epstein, Philippe Gerber. Implications de la mobilité quotidienne dans les stratégies résidentielles transfrontalières. 48e colloque de l’Association de Science Régionale De Langue Française, « Migrations et Territoires », ASRDLF; Université des Antilles et de la Guyane, Jul 2011, Schoelcher, Martinique, France. ⟨halshs-01132745⟩

Share

Metrics

Record views

139

Files downloads

325