Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

‘Mathématiser la médecine’ : les enjeux de la position leibnizienne

Résumé : En 1671, dans les Directiones ad rem medicam pertinentes, Leibniz invite tous les médecins à « mathématiser » la médecine, comme l’ont déjà fait Bellini et Sténon. Plus de quarante ans plus tard, dans une lettre à Bernoulli où il évoque l’usage des mathématiques dans « la chose médicale », puis dans une lettre à Michelotti sur les causes mécaniques des phénomènes physiologiques, Leibniz exprime un avis beaucoup plus nuancé sur la possible mathématisation de la médecine. Pour comprendre cette évolution, le présent article s'attache d'abord aux divers travaux médicaux discutés par le philosophe. Il montre ensuite ce que signifiait "mathématiser la médecine" au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles. L'article revient en particulier sur l'un des poncifs de l'histoire de la médecine, à savoir l'identification entre une médecine mathématisée, une représentation corpusculaire (ou "géométrique") du corps humain et ce qui a été appelé improprement la "iatrophysique".
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01131025
Contributor : Raphaële Andrault Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, March 12, 2015 - 5:19:08 PM
Last modification on : Wednesday, November 20, 2019 - 3:20:44 AM

File

Andrault2009_Leibnizmathematis...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01131025, version 1

Citation

Raphaële Andrault. ‘Mathématiser la médecine’ : les enjeux de la position leibnizienne. Juan Nicolas, Sergio Toledo. Leibniz and the Empirical Sciences, Editorial Comares, pp.17-34, 2011. ⟨halshs-01131025⟩

Share

Metrics

Record views

117

Files downloads

426