Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Une approche territoriale des réseaux dans la recherche féministe : De l’agir global comme potentiel de révolution locale

Abstract : Le champ de la recherche peut apparaître comme un révélateur social pour l’analyse des dynamiques de pouvoir entre les sexes, dans leur reproduction comme dans leur décalage. Si le contexte de néolibéralisme maintient et renforce l’interrelation des rapports sociaux, l’appropriation des nouvelles technologies de communication et d’information peut participer dans le même temps à transformer, reconfigurer voire rompre ces logiques. Des mouvements de chercheures et étudiantes se sont ainsi développés à partir de cette « force des liens faibles », contribuant à redéfinir et reconsidérer les pratiques féministes dans les différentes façons de faire de la recherche, à institutionnaliser de nouvelles attentes universitaires. Partant de cet angle d’approche, comment les dimensions territoriales s’organisent-elles dans ces réseaux ? Comment les enjeux internationaux et locaux s’articulent-ils ? Nous proposons d’éclairer ce questionnement en nous appuyant sur une analyse de la genèse socio- politique d’un programme européen de master « genre et égalité » (où nous avons occupé durant deux ans un poste de chargée de communication et développement). Nous réflexion se nourrit également d’un partage de connaissances et d’expériences vécues au sein de l’association EFiGiES (association de jeunes chercheuses et chercheurs en études genre, féministes et sexualités dont nous sommes membre depuis quatre ans). Ce dispositif universitaire procède de trois phases (militante, établissement, professionnalisation) au cours desquelles se sont structurées au niveau international des créations administratives et intellectuelles réutilisées individuellement comme des ressources de promotion et d’émancipation de l’agir féministe au niveau local. La mise en perspective territoriale de ce processus nous révèle que la mobilisation de partenariats internationaux peut apparaître comme un levier pour la reconnaissance et l’autonomie locales des actrices. Nous proposons ainsi de montrer la force critique d’un réseau global des savoirs et des pratiques, et sa capacité à catalyser une révolution locale.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01122537
Contributor : Virginie Blum <>
Submitted on : Wednesday, March 4, 2015 - 10:25:49 AM
Last modification on : Tuesday, April 14, 2020 - 3:36:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01122537, version 1

Citation

Virginie Blum. Une approche territoriale des réseaux dans la recherche féministe : De l’agir global comme potentiel de révolution locale. 7ème Congrès International des Recherches Féministes dans la Francophonie (CIRFF) « Penser Créer Agir les féminismes. De la révolution des savoirs au changement social », Aug 2015, Montréal, Canada. ⟨halshs-01122537⟩

Share

Metrics

Record views

151