Culture et savoirs géographiques en Italie au XIVe siècle

Résumé : Du point de vue des représentations de l'espace, le XIVe siècle italien paraît être une époque charnière. On y observe en effet le développement de deux courants: une géographie que l'on peut qualifier (sans jugement de valeur) de "traditionnelle", dont les représentants sont les universitaires, ou des encyclopédistes, et une géographie aux ambitions différentes, celle des premiers humanistes. Pour les premiers, conscients des mutations politico-territoriales accumulées depuis le XIIIe siècle, souvent au courant de l'élargissement des horizons asiatiques, le savoir reçu de la tradition doit être adapté et ajusté. Chez les seconds, l'intérêt pour l'Antiquité se traduit par la recherche active des textes. La confrontation de l'espace contemporain avec l'espace de l'Antiquité aboutit à des apories, à la mise en évidence des contradictions des auteurs et des savoirs et à des interrogations fécondes sur la possibilité de représenter l'espace, et sur les modes de cette représentation. Les successeurs de Pétrarque renoncent ainsi à produire une synthèse des connaissances anciennes et nouvelles et choisissent de suivre dans leurs élaborations l'ordre alphabétique, qui permet de juxtaposer les savoirs tout en se conformant à l'impératif de l'exhaustivité.
Document type :
Books
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01120414
Contributor : Nathalie Bouloux <>
Submitted on : Wednesday, February 25, 2015 - 3:24:22 PM
Last modification on : Wednesday, November 6, 2019 - 1:48:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01120414, version 1

Collections

Citation

Nathalie Bouloux. Culture et savoirs géographiques en Italie au XIVe siècle. Brepols, pp.340, 2002, Terrarum orbis 2, Patrick Gautier Dalché, 978-2-503-51121-4. ⟨halshs-01120414⟩

Share

Metrics

Record views

293