Are female victims ? Understand the construction of a collective anthropology about sickle-cell disease from the local to the global scales.

Résumé : La drépanocytose, maladie héréditaire de l'hémoglobine originellement répandue dans les pays du Sud, est devenue fréquente en Europe de l'Ouest où elle concerne surtout en France des individus issus des anciennes colonies africaines et des DOM. Elle mobilise les professionnels de santé et les associations de patients qui oeuvrent en réseaux transnationaux, dans les pays du Nord et du Sud. Au processus de mondialisation de la maladie répond un processus de globalisation de l'action sanitaire dont cette recherche tente de rendre compte. Circulent des savoirs, des techniques, des modèles thérapeutiques et préventifs qui s'accompagnent de représentations au sujet des populations « à risque ». Celles qui concernent les relations de genre sont assez prégnantes, où la femme africaine « répudiée » apparaît comme la victime des représentations culturelles de l'hérédité et de la reproduction qui la posent comme coupable de la maladie des enfants. L'étude analyse le processus d'élaboration de cette ˮanthropologie collectiveˮ dans les interactions entre patients, professionnels et membres d'association. Par la confrontation de données de terrain, d'observations et d'entretiens en France, au Mali, et d'autres ayant trait à l'Afrique centrale, elle montre des constructions sociales différentes d'un pays à l'autre en terme de stigmate comme de relations de genre, imbriquées à des mobilisations sociales dans lesquelles l'action sanitaire joue un rôle tout autant que d'autres paramètres sociaux et économiques. Elle fait en outre apparaître des figures féminines nuancées et plurielles, des femmes actrices individuellement et collectivement, en Afrique comme dans la migration.
Type de document :
Article dans une revue
Migrations Santé : revue trimestrielle d'étude et de recherche sur la santé des migrants, Comité médico-social pour la santé des migrants, 2012, Les migrants face à leur santé : la réappropriation de soi, pp.133-162. 〈http://www.migrationsante.org/〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [32 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01116756
Contributeur : Agnès Lainé <>
Soumis le : jeudi 14 décembre 2017 - 18:50:49
Dernière modification le : jeudi 18 janvier 2018 - 01:45:06

Fichier

Lainé-2012-femmes victimes et...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01116756, version 1

Collections

Citation

Agnès Lainé. Are female victims ? Understand the construction of a collective anthropology about sickle-cell disease from the local to the global scales.. Migrations Santé : revue trimestrielle d'étude et de recherche sur la santé des migrants, Comité médico-social pour la santé des migrants, 2012, Les migrants face à leur santé : la réappropriation de soi, pp.133-162. 〈http://www.migrationsante.org/〉. 〈halshs-01116756〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

268

Téléchargements de fichiers

60