Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Modélisation, scénarisation et aide à la décision

Résumé : AVANT-PROPOS: Comprendre la complexité du monde vivant est l’une des grandes préoccupations des scientifiques, alors même que la prise de conscience collective de sa fragilité s’opère à la fin des années 1980, période à laquelle apparaît le mot « biodiversité » (1992). L’écologie a permis de mettre en évidence les diversités de ce patrimoine naturel reconnu vital pour les sociétés humaines, dont les activités le menacent de plus en plus. Les organismes vivants, dans leur diversité, s’adaptent et évoluent en réponse aux variations à court terme et aux changements à long terme de leurs environnements. Le croisement d’informations d’origines multiples, comme les archives naturelles et historiques portant sur des milieux diversement anthropisés ou encore la modélisation, conduit à estimer que la biosphère est aujourd’hui confrontée à des changements importants et rapides, dont le déterminisme est avant tout anthropique. Si la vitesse et l’ampleur des processus et leurs mécanismes restent à définir, de nombreux signes témoignent d’une sixième crise majeure de la biodiversité : extinctions d’espèces, changements d’aires de distribution, invasions, évolution d’agents pathogènes, dégradation de la qualité des ressources et des paysages. La lutte contre l’érosion de la biodiversité, dont les services sont indispensables à la survie des sociétés humaines, constitue l’un des enjeux écologiques et socio-économiques majeurs pour les années à venir. Le CNRS (Mission pour l’interdisciplinarité (MI), Institut écologie et environnement (INEE), Institut des sciences humaines et sociales (INSHS), Institut des sciences de l’univers (INSU)) a lancé en 2012 un appel à projets commun dans le domaine du droit et de l’économie de l’environnement et de la biodiversité, favorisant une approche globale et transversale pour répondre à la complexité de ces enjeux. Il s’agit des Projets exploratoires premier soutien (PEPS) qui visent à faire émerger de nouveaux questionnements, fruits d’une réflexion interdisciplinaire, pour répondre aux défis liés à la perte de la biodiversité. Cette première étape a mis en évidence le besoin de poursuivre et d’approfondir une réflexion collective et interdisciplinaire associant des écologues, des économistes et des juristes pour répondre à l’un des défis actuels qui consiste à évaluer la biodiversité et ses fonctions comme ressource et services, à analyser ses capacités de résiliences ou encore s’interroger sur les questions de justice environnementale. Compte tenu des enjeux écologiques et socio-économiques liés à la dégradation de la biodiversité, le CNRS a organisé un colloque de prospective sur l’économie et le droit de la biodiversité en mobilisant ses équipes et leurs compétences scientifiques. Un collectif d’une quarantaine de chercheurs s’est réuni du 2 au 5 avril 2013 à Oléron.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01115205
Contributor : Nathalie Cotelle <>
Submitted on : Tuesday, February 10, 2015 - 4:16:35 PM
Last modification on : Tuesday, October 20, 2020 - 10:59:47 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01115205, version 1
  • PRODINRA : 313244

Citation

Alexandra Langlais, Lionel Ragot, Karima Benzada, Marie-Pierre Camproux-Duffrene, Franck Lecocq, et al.. Modélisation, scénarisation et aide à la décision. Prospective, droit, écologie & économie de la biodiversité, pp.49-57, 2015. ⟨halshs-01115205⟩

Share

Metrics

Record views

868