L’adresse contribue-t-elle à expliquer les écarts de salaires ? Le cas de jeunes sortant du système scolaire

Abstract : Le lieu de résidence peut avoir des effets spécifiques sur la situation sur le marché du travail des individus au travers de différents mécanismes et peut donner naissance à des comportements discriminatoires. Ces préférences discriminatoires peuvent affecter les demandeurs d’emploi dans l’accès à l’embauche et/ou après le processus d’embauche. Dans ce travail, nous nous intéressons à un mécanisme particulier qui est la discrimination en raison du lieu de résidence, notamment à la discrimination après le processus d’embauche. L’objectif est de pousser la réflexion sur cette forme de discrimination en analysant l’impact potentiel du lieu de résidence sur la situation salariale des individus, au-delà des différences de caractéristiques individuelles. Plus précisément, nous cherchons à savoir si le quartier d’appartenance des individus permet ou non d’expliquer les inégalités salariales observées et, le cas échéant, nous cherchons à quantifier son importance. Nous utilisons une extension des méthodes de décomposition des écarts de salaires proposée par Neuman et Oaxaca (2004). Notre analyse est confrontée à deux biais de sélection potentiels. D’un coté, il existe un probable biais de sélection lié au choix du lieu de résidence effectué par les parents ou par les jeunes concernés. D’un autre côté, il existe un biais de participation, lié au fait que l’on observe les salaires uniquement pour les jeunes qui sont effectivement en emploi. Pour prendre en compte ce double biais de sélection, nous mobilisons d’abord un probit bivarié afin d’estimer simultanément la probabilité d’habiter dans un quartier défavorisé et la probabilité d’être en emploi. Ensuite, nous calculons des termes de correction qui sont introduits dans les équations de salaires pour chacun des deux groupes de jeunes, c'est-à-dire ceux qui habitent dans des quartiers défavorisés et ceux qui habitent dans des quartiers non considérés comme tels. Les résultats de nos décompositions des écarts de salaires après la correction de ce double biais de sélection montrent un écart « non-expliqué » qui est significatif et qui suggère donc une éventuelle discrimination relative au lieu de résidence. Ne pas tenir compte de cette double sélection conduit probablement à surestimer le rôle des caractéristiques individuelles et à sous-estimer le rôle de la discrimination dans les écarts de salaires.
Document type :
Preprints, Working Papers, ...
Complete list of metadatas

Cited literature [30 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01112663
Contributor : Yannick L'Horty <>
Submitted on : Tuesday, February 3, 2015 - 2:08:35 PM
Last modification on : Wednesday, July 17, 2019 - 5:38:02 PM
Long-term archiving on : Wednesday, May 27, 2015 - 4:20:41 PM

File

RR_15-3__ene_sari_final.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01112663, version 1

Citation

Emilia Ene Jones, Florent Sari. L’adresse contribue-t-elle à expliquer les écarts de salaires ? Le cas de jeunes sortant du système scolaire. 2015. ⟨halshs-01112663⟩

Share

Metrics

Record views

193

Files downloads

625