Les banquiers centraux dans la construction européenne : introduction

Résumé : Les banquiers centraux semblent aujourd’hui solidement installés au cœur de notre monde contemporain. L’unification monétaire européenne à l’orée du XXIe siècle n’a pas correspondu pour les banques centrales à « une fin de l’histoire ». La création de la Banque centrale européenne (BCE) le 1er juin 1998 et la formation le 1er janvier 1999 du Système européen de banques centrales, en application du Traité de Maastricht, marquent sans aucun doute une étape importante dans le cours d’une évolution multiséculaire, commencée au début du XIXe siècle pour les plus anciennes des banques centrales en Europe, voire plus tôt encore comme dans le cas de la Banque d’Angleterre créée en 1694 ou encore de la Banque de Suède, la doyenne des banques centrales, fondée dès 1668. La longue histoire des banques nationales d’émission, comme on les appelle avant 1914, est inséparable de l’histoire de la construction des États-nation. La Banque de France, comme le rappelle Vincent Auriol en 1936 comme encore Georges Pompidou en 1970, devait être et demeurer « la Banque de la France ».
Type de document :
Article dans une revue
Histoire, économie et société, Armand Colin, 2011, 30e année (4), pp.3-9. <10.3917/hes.114.0003>
Liste complète des métadonnées


https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01100460
Contributeur : Frédéric Clavert <>
Soumis le : mercredi 7 janvier 2015 - 15:17:26
Dernière modification le : jeudi 9 février 2017 - 15:25:56
Document(s) archivé(s) le : vendredi 11 septembre 2015 - 00:40:17

Fichier

HES_114_0003.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Citation

Frédéric Clavert, Olivier Feiertag. Les banquiers centraux dans la construction européenne : introduction. Histoire, économie et société, Armand Colin, 2011, 30e année (4), pp.3-9. <10.3917/hes.114.0003>. <halshs-01100460>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

85

Téléchargements du document

98