A Retomada na Filosofia de Eric Weil

Résumé : Ce volume est le résultat d’un travail collectif entrepris sur la notion weilienne de reprise par des chercheurs venus du Portugal, de France, du Brésil, d’Italie, de Roumanie, du Burkina Faso et du Chili. Le concept de reprise est l’un des apports les plus féconds et les plus originaux d’Eric Weil à la philosophie contemporaine et, en particulier, à la théorie du discours et de l’argumentation. D’une part, ce concept permet de comprendre l’articulation de tout discours cohérent autour d’une catégorie centrale qui subsume les autres catégories du discours. D’autre part, il permet de saisir comment un même contenu de pensée peut être formulé dans différentes formes de discours, dans différentes formes de cohérence et de conceptualité. Ce concept de reprise a une signification aussi bien théorique que pratique. Sur le plan théorique, il permet d’analyser les textes et les systèmes de pensée en étudiant leur structure et la façon dont ils articulent une certaine saisie du sens. D’un point de vue pratique, il permet d’étudier les conditions de production et de réception des discours. Ces conditions impliquent des phénomènes de retraduction, de reformulation qui conditionnent l’accessibilité de ces discours à leurs destinataires et, de ce fait, leur compréhensibilité et leur influence historique. Dès lors, le concept de reprise est opératoire dans le champ de la philosophie et de l’histoire des idées comme dans celui de l’histoire sociale, culturelle et politique. Les chapitres de l’ouvrage portent sur trois points essentiels. En premier lieu, ils explicitent le concept de reprise en étudiant la manière dont il est introduit et formulé dans la Logique de la philosophie d’Eric Weil, comment il contribue à la constitution d’une philosophie du sens. En second lieu, ils portent sur l’analyse concrète des reprises qui sont au principe des grandes figures du discours philosophique et, d’une manière générale, des formes de discours qui ont agi dans l’histoire, qu’il s’agisse des discours philosophiques – saisis au travers de leurs catégories constitutives, comme les catégories de l’objet, de la personnalité ou de l’action - ou d’autres types de discours, comme le discours religieux et la catégorie de dieu. Enfin, ils proposent des études comparatives qui permettent de situer le concept weilien de reprise par rapport à d’autres concepts, comme ceux de schème chez Kant, de dépassement dialectique chez Hegel ou d’épistémé chez Michel Foucault. D’une manière générale, les différents chapitres de cet ouvrage s’efforcent de situer l’apport de la pensée weilienne à la pratique contemporaine de la philosophie, qu’il s’agisse de l’approche structurale de Foucault, de la phénoménologie ou de l’herméneutique de Paul Ricoeur. L’élucidation du concept de reprise y va de pair avec une attention particulière à la langue philosophique de Weil, aux problèmes de traduction qu’elle pose et aux innovations conceptuelles qu’elle rend possible, en s’attachant au rapport étroit entre l’approche philosophique du sens et la question de la textualité. L’horizon de la recherche est donc à la fois une réflexion sur la pratique de la philosophie et sur le langage, sur la communication et la question du sens.
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01098824
Contributor : Patrice Canivez <>
Submitted on : Monday, December 29, 2014 - 6:15:32 PM
Last modification on : Tuesday, July 3, 2018 - 11:49:18 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01098824, version 1

Collections

Citation

Luís Manuel Bernardo, Patrice Canivez, Evanildo Costeski. A Retomada na Filosofia de Eric Weil. Portugal. Série II, vol. 31, Húmus, 2013, Cultura - Revista de História et Teoria das Ideas. ⟨halshs-01098824⟩

Share

Metrics

Record views

130