Le plagiat étudiant

Résumé : Les médias traitent souvent du plagiat chez les écrivains, les musiciens ou les universitaires. Cette pratique concerne aussi les étudiants dont 34,5% auraient déjà recopié un texte ou partie d'un texte pour le présenter comme personnel dans le cadre d'un travail individuel à rendre à un enseignant. Cette fréquence est du même ordre dans les travaux américains estimant entre un quart et un tiers la proportion d'étudiants ayant produit un travail reprenant quelques phrases sur Internet sans en fournir la source (Park, 2003) quelle qu'en soit la forme (copier-coller, paraphrase, traduction, etc.). Ces plagiats ne sont pas tous détectables, malgré le développement de logiciel de repérage. S'appuyant sur une enquête à laquelle ont répondu 1485 étudiants, l'article examine les caractéristiques individuelles et contextuelles associées à certaines formes de plagiat. Les principaux résultats issus des modèles de régression révèlent une corrélation significative entre le plagiat universitaire, le plagiat scolaire et d'autres formes de tricherie (fraude aux examens). Le plagiat est moins fréquent dans les filières littéraires que dans les filières scientifiques et économiques.
Document type :
Journal articles
Liste complète des métadonnées

Cited literature [8 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01096641
Contributor : Christophe Michaut <>
Submitted on : Wednesday, December 17, 2014 - 6:44:18 PM
Last modification on : Friday, March 1, 2019 - 1:02:30 AM
Document(s) archivé(s) le : Monday, March 23, 2015 - 4:07:58 PM

File

le plagiat étudiant Guibert &...
Files produced by the author(s)

Identifiers

Collections

Citation

Pascal Guibert, Christophe Michaut. Le plagiat étudiant. Education et Sociétés : Revue internationale de sociologie de l'éducation, De Boeck Supérieur 2011, 28, pp.149-164. ⟨10.3917/es.028.0149⟩. ⟨halshs-01096641⟩

Share

Metrics

Record views

631

Files downloads

2370