Skip to Main content Skip to Navigation
Directions of work or proceedings

Le Post-scriptum ou la rhétorique de l’ajout

Résumé : La rhétorique fait bien les choses, si bien qu'elle prévoit même des règles pour ce qui fait suite à l'écriture, pour ce hors-champ de la lettre qu'est le post-scriptum. Épistolaire à l'origine, cette ouverture est offerte à l'épistolier étourdi afin qu'il complète ce qu'il a oublié de mentionner dans le corps de sa lettre ; cet « après » de l'écriture se situe donc en marge du texte, puisqu'il s'inscrit après la signature, tout en étant inclus dans la feuille envoyée au destinataire. Mais la tolérance est toutefois réservée à la correspondance familière, et la longueur de l'ajout doit demeurer inférieure à celle de la lettre qui le précède. En théorie bien sûr, car dans le domaine de l'épistolaire comme dans toutes les formes d'expression humaine, les règles sont là pour être transgressées.
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01095675
Contributor : Sylvie Crinquand <>
Submitted on : Tuesday, December 16, 2014 - 9:34:37 AM
Last modification on : Tuesday, April 27, 2021 - 9:57:07 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01095675, version 1

Collections

Relations

Citation

Sylvie Crinquand, Christelle Seree-Chaussinand. Le Post-scriptum ou la rhétorique de l’ajout. France. Merry World, 2014, Anglophilia, 978-2916320304. ⟨halshs-01095675⟩

Share

Metrics

Record views

181