Des adoptions d’Etat : les enfants de l’occupation française en Allemagne (1945-1952)

Résumé : Après la Deuxième Guerre mondiale, pendant l’occupation alliée en Allemagne, des milliers d’enfants sont nés de mère allemande et de père soldat des troupes alliées. Dès 1946, les autorités françaises mettent en place une politique d’« abandon/adoption ». Il s’agit de contrôler l’abandon par leurs mères des enfants de pères français et d’organiser leurs adoptions en France. Des pouponnières en Allemagne aux familles adoptives en passant par des associations, toute une filière se met en place. Dans une Allemagne sans Etat, la procédure suivie par les autorités françaises pour ces adoptions internationales est unilatérale. A partir de 1949 et la création de la RFA, la donne change. La diplomatie française obtient la fin de cette politique qui concerne de moins en moins d’enfants. La volonté des protagonistes français d’empêcher que des problèmes puissent se poser ultérieurement a été jusqu’à la récupération des traces de cette politique dans les archives allemandes.
Document type :
Journal articles
Liste complète des métadonnées

Cited literature [4 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01091627
Contributor : Yves Denéchère <>
Submitted on : Friday, December 5, 2014 - 4:58:22 PM
Last modification on : Wednesday, December 19, 2018 - 2:14:01 PM
Document(s) archivé(s) le : Monday, March 9, 2015 - 6:05:19 AM

Files

2010 RHMC.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01091627, version 1

Collections

Citation

Yves Denéchère. Des adoptions d’Etat : les enfants de l’occupation française en Allemagne (1945-1952). Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, Societe D'histoire Moderne et Contemporaine, 2010, pp.159-179. ⟨halshs-01091627⟩

Share

Metrics

Record views

362

Files downloads

1928