Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications

Le libéralisme politique

Résumé : Les sociétés libérales cultivent de facto des valeurs politiques telles que tolérance, la neutralité et le pluralisme afin qu'un modus vivendi puisse s'effectuer en vue d'unir des individus ayant à coeur de vivre ensemble. À cet égard, le désaccord ne doit pas être évacué du débat public. Bien au contraire les querelles portant sur les valeurs sont heuristiques pour la culture démocratique. La question principale à laquelle Rawls répond est la suivante : la société politique libérale réalise-t-elle une forme de Bien, touche-t-elle à l'idéal ? Et si oui, quel est ce bien ? Le concept de raisonnable et de raison pratique est, chez Rawls, dénoyauté de son contenu moral. Or Habermas soutient que la raison pratique doit reprendre son rôle moral avec ses exigences d'objectivité et d'impartialité, et être réintégrée au processus de validation des principes de justice. Les visions du monde raisonnables doivent se soumettre à cette raison pratique. Si la raison pratique constituait une autorité épistémique indépendante des visions du monde, si elle était émancipée de la morale des visions du monde, alors la justification de la conception de la justice par des raisons publiques, et non pas privés, serait possible. Le point de vue impartial adopté par un citoyen transcende son point de vue ancré dans sa vision du monde. Le citoyen participe ainsi à la formulation de la conception de la justice d'un point de vue plus compréhensif et intersubjectivement partagé, c'est-à-dire d'un point de vue moral. La justification de la conception de la justice adoptée ne viendrait plus de la reconnaissance mutuelle de son adoption par tous les citoyens (la troisième étape avant d'atteindre le consensus par recoupement) mais bien des conditions de la discussion dans laquelle les individus adoptent un point de vue impartial. Un véritable débat public a lieu et remplace la simple délibération privée. Avec l'usage de la raison pratique et de ses exigences d'objectivité, un citoyen devient capable de rentrer dans le monde public des autres et est prêt à proposer ou accepter des principes raisonnables pour déterminer les termes équitables de la coopération.
Document type :
Other publications
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01090327
Contributor : Julien Rajaoson <>
Submitted on : Friday, December 19, 2014 - 8:20:18 AM
Last modification on : Friday, November 20, 2020 - 11:16:07 AM
Long-term archiving on: : Saturday, April 15, 2017 - 2:38:41 AM

Files

Rawls.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01090327, version 1

Collections

Citation

Julien Rajaoson. Le libéralisme politique. 2010. ⟨halshs-01090327⟩

Share

Metrics

Record views

516

Files downloads

4846