"Autant de têtes, autant de tableaux différents peut-être" : une structure corrélative isomorphe proportionnelle averbale ?

Résumé : La question des structures corrélatives isomorphes proportionnelles averbales (CIPa), soit des structures comme Autant de têtes, autant d’avis, n’a pas fait l’objet de beaucoup d’études. Perçues comme de simples corrélatives isomorphes proportionnelles verbales (CIPv) ellipsées (cf. Grevisse & Goosse 1993/2007 ; Riegel, Pellat & Rioul 2004), les CIPa sont généralement écartées des travaux sur les comparatives corrélatives. L’analyse approfondie de ces tours, qui a fait l’objet d’une autre contribution, permet cependant d’objecter en partie à cette thèse ; il est dès lors inutile de tenter de chercher dans les CIPa une structure profonde du type CIPv. Il semblerait toutefois que les CIPa soient quand même des structures elliptiques. Or, les cadres théoriques actuels ne facilitent pas l’indexation des structures à l’une des catégories d’ellipses (au sens large) couramment admises aujourd’hui, sinon peut-être l’averbale de Lefeuvre (1999) bien que ce concept reste problématique à certains égards. Ce constat opéré, nous proposerons alors de porter un autre regard sur le système elliptique et dresserons une nouvelle typologie sur la base du critère de la récupérabilité de la lacune, harmonisant les discours étudiés au fil de cette étude.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01087346
Contributor : Audrey Roig <>
Submitted on : Tuesday, November 25, 2014 - 8:00:40 PM
Last modification on : Thursday, April 11, 2019 - 4:02:12 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01087346, version 1

Collections

Citation

Audrey Roig. "Autant de têtes, autant de tableaux différents peut-être" : une structure corrélative isomorphe proportionnelle averbale ?. PIE Peter Lang. Ellipse & fragment. Morceaux choisis, PIE Peter Lang, pp.39-64, 2013, 978-2-87574-021-2. ⟨halshs-01087346⟩

Share

Metrics

Record views

92