Le cadre politico-administratif local : terroirs, circonscriptions administratives et territoires

Résumé : Essayer de comprendre le cadre politico-administratif, dont dépend la gestion de la question sociale, suppose une gymnastique de l’esprit dont le moins qu’on puisse dire est qu’elle reste complexe et incertaine.De l’État jacobin dispensateur des réponses aux besoins qui se manifestent sur le terrain, aux départements promus par la décentralisation au rôle de département-providence, pour en arriver par la grâce de la RGPP à une promotion de la région qui reprend aux départements certaines initiatives et fait éclater la globalité du social, à travers des administrations différentes, redonnant à la société ce qui lui avait été enlevé un moment… Le moins qu’on puisse dire c’est qu’on assiste à la fin des certitudes que le concept d’action sociale avait contribué à créer.Le modèle départementaliste d’action sociale est en effet potentiellement en cause, d’une part par le possible affaiblissement de la collectivité départementale, d’autre part par la prépondérance donné par l’État à la région dans l’organisation des connexions nécessaires.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01086382
Contributor : Julie Zambau <>
Submitted on : Monday, November 24, 2014 - 10:20:36 AM
Last modification on : Thursday, January 11, 2018 - 6:26:05 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01086382, version 1

Collections

Citation

Robert Lafore. Le cadre politico-administratif local : terroirs, circonscriptions administratives et territoires. Vie sociale, ERES 2011, pp.57-75. ⟨halshs-01086382⟩

Share

Metrics

Record views

127