L’invention chrétienne des cinq sens dans la liturgie et l’art au Moyen Âge

Résumé : Comment rendre visible l’invisible ? Quel rôle peuvent jouer les sens dans la découverte de l’indicible ? La mystique passerait-elle par le sensible ?Telles sont les questions fondamentales que le Moyen Âge s’est posé avec une liberté et une audace insoupçonnées. S’appuyant sur la tradition biblique et la philosophie antique, en particulier Platon et Aristote, mais aussi la pensée des Pères, dont saint Augustin, l’homme médiéval a choisi d’entrer en dialogue avec Dieu à travers le corps.La louange mobilise, anime et exalte les cinq sens. Le rite convoque la vue, l’ouïe, le goût, l’odorat, le toucher afin de plonger dans l’invisible. Le rite, ses œuvres et ses objets, les fresques, enluminures ou sculptures qui le représentent, les vêtements, livres ou meubles qui l’ornent, est le lieu de cette élévation et contemplation.En une étude magistrale qui explore et commente les grands témoignages de cet art chrétien dont nous avons aujourd’hui perdu la signification, Éric Palazzo dresse le récit passionnant d’une aventure majeure de l’esprit, telle qu’elle a été vécue sur plusieurs siècles en Europe.
Keywords : cinq sens liturgie
Document type :
Books
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01085009
Contributor : Vanessa Ernst-Maillet <>
Submitted on : Thursday, November 20, 2014 - 3:24:21 PM
Last modification on : Wednesday, September 5, 2018 - 1:30:07 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01085009, version 1

Collections

Citation

Eric Palazzo. L’invention chrétienne des cinq sens dans la liturgie et l’art au Moyen Âge. Éditions du Cerf, pp.512, 2014, 978-2-204-10245-2. ⟨http://www.editionsducerf.fr/home.asp⟩. ⟨halshs-01085009⟩

Share

Metrics

Record views

233