Capter le sensoriel du religieux par les procédés iconographiques

Résumé : Par une approche exploratoire inscrite dans une recherche d’actualité, l’étude se propose d’insister sur les sens et leur activation dans et par l’image hagiographique, avec pour objet deux enluminures représentant la prière de saint Maur de Glanfeuil dans un manuscrit d’époque romane. La liturgie de l’oraison est une mise en scène du corps, donc de la sensibilité, et ces deux représentations en particulier valorisent l’Invisible devenant visible au cœur du saint. L’iconographie permet de capter une expérience sensorielle éprouvée par le modèle au travers du lien tissé entre l’orant et le divin, absent visuellement mais dont il est possible d’intercepter la présence par des moyens figuratifs et sensoriels.
Type de document :
Article dans une revue
ThéoRèmes Enjeux des approches empiriques des religions, Association de la revue ThéoRèmes, 2015, n.p. <10.4000/theoremes.662>
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01084888
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : jeudi 20 novembre 2014 - 11:59:28
Dernière modification le : jeudi 16 mars 2017 - 10:47:55

Identifiants

Collections

Citation

Chrystel Lupant. Capter le sensoriel du religieux par les procédés iconographiques. ThéoRèmes Enjeux des approches empiriques des religions, Association de la revue ThéoRèmes, 2015, n.p. <10.4000/theoremes.662>. <halshs-01084888>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

93