Le punk en France (1976-1978) : une rébellion entre idéaux et reconstructions médiatiques

Abstract : La rébellion est au principe même de l’émergence du mouvement punk, qui s’est initialement construit en opposition aux figures de l’establisment. Dans l’Angleterre des années 1970 marquée par la crise et le chômage, le provoquant God Saves the Queen des Sex Pistols ou l’incendiaire White Riot des Clash donnent le ton d’une révolte aux consonances musicales, idéologiques et sociopolitiques. En prônant la subversion de l’ordre établi et en dynamitant les codes artistiques, le punk enflamme rapidement toute une partie de la jeunesse européenne, notamment française (le premier festival punk au monde a lieu en 1976 à Mont-de-Marsan). Dans ce contexte, comment le mouvement s’affirme-t-il en France et comment est-il saisi et relayé par les médias dans un contexte socio-politique très différent de celui de l’Angleterre ? Notre travail se propose de mettre en perspective les images et postures rebelles véhiculées par les acteurs de la scène punk française (textes de chansons, fanzines, slogans) en les confrontant à celles qu’ont véhiculées les médias (presse musicale, presse généraliste, télévision). Cette confrontation nous amènera à nous concentrer plus spécifiquement sur les manifestations emblématiques du punk en France (festivals, concerts, événements marquants) susceptibles d’avoir alimenté ces postures et leurs représentations.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01082782
Contributor : Solveig Serre <>
Submitted on : Friday, November 14, 2014 - 12:24:10 PM
Last modification on : Tuesday, April 24, 2018 - 5:20:15 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01082782, version 1

Collections

Citation

Solveig Serre, Luc Robène. Le punk en France (1976-1978) : une rébellion entre idéaux et reconstructions médiatiques. Les rendez-vous de l’Histoire, Oct 2014, Blois, France. ⟨halshs-01082782⟩

Share

Metrics

Record views

345