Comparaison de trois implémentations du modèle de Schelling

Résumé : Le prix d'économie « de la banque de Suède à la mémoire d'Alfred Nobel » 2005 attribué à Thomas Schelling est, avec le prix Nobel chimie de 1977 attribué à Ilya Prigogine, pour ses travaux sur les structures dissipatives, un des rares prix qui interpelle directement la communauté des géographes modélisateurs. Parce qu'il a « contribué de façon significative à réduire le fossé entre l'économie et les autres sciences sociales et du comportement », Thomas Schelling est en effet largement cité en géographie, notamment par les chercheurs qui s'intéressent aux systèmes complexes géographiques. S'il doit principalement ce prix à ses travaux en théorie des jeux, c'est sa contribution à une question fondamentale -Comment les comportements individuels produisent-ils des phénomènes que la théorie pure ne peut prévoir ? -à laquelle nous nous rattachons.
Mots-clés : Ségrégation spatiale
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01082655
Contributor : Eric Daudé <>
Submitted on : Monday, October 12, 2015 - 11:58:34 AM
Last modification on : Tuesday, February 5, 2019 - 12:12:34 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01082655, version 1

Citation

Eric Daudé, Patrice Langlois. Comparaison de trois implémentations du modèle de Schelling. Hermès. Modélisation et simulation multi-agents. Applications pour les Sciences de l’Homme et de la Société, pp.411-441, 2006. ⟨halshs-01082655⟩

Share

Metrics

Record views

150