Interactions, spillovers de connaissance et croissance des villes européennes. Faut-il préférer la géographie, le climat institutionnel ou les réseaux de firmes multinationales

Résumé : Nous étudions si les spillovers entre les économies urbaines associés aux externalités de connaissance existent et quels sont leurs impacts sur la croissance économique de 82 villes européennes sur la période 1990-2005. Nous modélisons les spillovers entre les villes en distinguant cinq schémas d’interactions via la proximité géographique, la globalisation des activités de services supérieurs, le climat des affaires et deux combinaisons de ces schémas. Les modèles spatiaux estimés permettent d’analyser les effets des facteurs de croissance en termes de spillovers et d’externalités. Nous montrons que si les déterminants de la croissance des villes européennes sont essentiellement d’ordre local, les interdépendances entre les villes accentuent les processus de convergence et de divergence. Les impacts manifestes du capital de connaissance sur la croissance des villes ne sont cependant pas fondamentalement différents selon la géographie, le climat institutionnel, les réseaux des firmes multinationales et leurs formes d’interactions.
Type de document :
Article dans une revue
Région et Développement, L'Harmattan, 2013, 38, pp.161-207
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01081263
Contributeur : Catherine Baumont <>
Soumis le : vendredi 7 novembre 2014 - 14:09:48
Dernière modification le : vendredi 8 juin 2018 - 14:50:08

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01081263, version 1

Collections

Citation

Catherine Baumont, Rachel Guillain. Interactions, spillovers de connaissance et croissance des villes européennes. Faut-il préférer la géographie, le climat institutionnel ou les réseaux de firmes multinationales. Région et Développement, L'Harmattan, 2013, 38, pp.161-207. 〈halshs-01081263〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

235