. Voir-du and . Camp, Flaubert criant haut, s'impatientant, rejetant toute observation et bondissant sous la contradiction ; à voir Bouilhet très doux, assez humble d'apparence, ironique, répondant aux objurgations par une plaisanterie, on aurait pu croire que Flaubert était un tyran et Bouilhet un vaincu ; il n'en était rien : c'est Bouilhet qui était le maître, en matière de lettres du moins, et c'est Flaubert qui obéissait. Il avait beau se débattre, secouer sa table, jurer qu'il ne supprimerait pas une syllabe, Bouilhet impassible, humant sa prise de tabac, Tu vas enlever cette incidence parce qu'elle est inutile à ton récit, et qu'en pareil cas ce qui est inutile est nuisible. » Flaubert finissait par céder et ne s'en repentait pas » (Souvenirs, II

. Bouilhet-À-flaubert and . Mantes, 49 Bouilhet à Flaubert, [Mantes, 26 septembre 1857 51 Bouilhet à Flaubert, [Mantes, samedi 25 juin 1864], BLàF, p. 490. 52 Bouilhet à Flaubert, [Mantes,] samedi [21 mars 1863 deux fronts, il cherchera vaguement une ombre, prêt à l'interroger : « Est-ce ainsi ? que dois-je faire ?, 50 Bouilhet à Flaubert, pp.605-627, 1866.

. Je-t-'envoie-ci-joint-un-morceau, est un imprimé que j'ai reçu par la poste, mais, je soupçonne Émonin de me l'avoir envoyé de Versailles. Dans tous les cas, la pièce est authentique : c'est une jolie banque religieuse, pour pousser à l'emprunt mexicain, Tu le garderas dans le carton ! » (Bouilhet à Flaubert, [Mantes, p.558

. Bouilhet-À-flaubert and . Mantes, 75 http://www.dossiers-flaubert.fr/b-2347-3; g226_3_f_014__r____. 76 Bouilhet à Flaubert, [Mantes,] samedi, pp.562-574, 1865.

C. Lettre, [21-VIII-1874] ; Pléiade IV p, pp.852-853