Les injonctions en polonais

Résumé : Dans le présent article, nous proposons une réflexion sur la politesse des injonctions. Les injonctions seront associées aux actes directifs de J. SEARLE (1969). Nous allons décrire une partie des injonctions, à savoir les injonctions directes et leur rapport à la politesse. Nous allons admettre, suivant C. KERBRAT-ORECCHIONI (1992 : 242), que « la politesse est un ensemble de procédés que le locuteur met en oeuvre pour valoriser l’autre ou, du moins, ne pas trop le dévaloriser ». Il s’agit d’un travail descriptif effectué à partir des textes littéraires polonais et de leurs traductions françaises. L’acte d’injonction sert avant tout à exprimer la volonté du locuteur qu’un fait se produise. L’intention du sujet parlant est de provoquer une action souhaitée. Dans cette perspective, nous allons analyser des formulations directes, en particulier les énoncés à l’impératif chodź ! viens !, les énoncés à l’infinitif milczeć ! silence !, les énoncés avec les verbes performatifs zalecam ostrożność, je vous conseille la prudence ainsi que les énoncés de type proszę suivi de l’infinitif (proszę czekać, attendez). De plus, la langue polonaise possède tout un système de diminutifs de différentes parties de discours qui permettent d’adoucir les formes directes et rendent la directivité non-brutale. Il nous a semblé important de démontrer que la directivité n’est pas toujours synonyme d’impolitesse. Deux points, nous semble-t-il, sont à voir de plus près. Le premier concerne le rapport entre l’impératif et la politesse, le second, la possibilité d’emploi non-menaçant des formes directes. Les formes directes et indirectes de la communication ne sont pas les seules mesures de la politesse des expressions. D’autant plus qu’il est impossible de définir un registre de structures langagières qui permettrait d’identifier les deux formes. En polonais, l’utilisation d’une forme directe ne rend pas pour autant le message impoli. Le choix de la forme de langue et son appréciation dans le contexte de communication dépend de nombreux facteurs. Un rôle important est joué par les diminutifs, les mots affectueux, la familiarité. Les mots affectueux et les diminutifs qui accompagnent souvent les impératifs atténuent la force de ces derniers.
Type de document :
Article dans une revue
Dialogues Interlinguistiques, CELTA/CoVariUs, Université Paris Sorbonne, 2008, pp.1.13
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [8 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01076028
Contributeur : Pierre-Yves Modicom <>
Soumis le : lundi 20 octobre 2014 - 21:12:30
Dernière modification le : mercredi 15 novembre 2017 - 11:16:01
Document(s) archivé(s) le : mercredi 21 janvier 2015 - 11:31:26

Fichier

Krupa.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01076028, version 1

Collections

Citation

Renata Krupa. Les injonctions en polonais. Dialogues Interlinguistiques, CELTA/CoVariUs, Université Paris Sorbonne, 2008, pp.1.13. 〈halshs-01076028〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

116

Téléchargements de fichiers

283