Quels usages des tablettes tactiles pour favoriser la socialisation d’élèves présentant des troubles de la conduite et du comportement ?

Résumé : Notre projet à caractère exploratoire vise à expérimenter l’utilisation d’artefacts mobiles dans le cadre de situations scolaires auprès d’élèves du 2nd degré en situation de handicap, présentant des troubles de la conduite et du comportement, et scolarisés au sein du dispositif ODisSÉ de l’académie de Paris. Ce dispositif accueille des élèves présentant des troubles sévères et persistants dans leurs relations aux autres, qui perturbent sérieusement et durablement l’institution scolaire et les empêchent également d’établir, au sein de leur classe, des relations pérennes, stables et sereines que ce soit avec l’autre (adulte ou pairs) ou avec les objets d’apprentissages scolaires. Dans ce contexte, nous cherchons à examiner la contribution de l’utilisation de tablettes tactiles à leur socialisation dans le cadre d’activités d’apprentissages collectifs impliquant des conduites coopératives et/ou collaboratives. Par socialisation, nous entendons l’appropriation de compétences sociales attendues à l’école. Il ne s’agit pas de mesurer si des progrès peuvent apparaître du point de vue des apprentissages uniquement (il est établi qu’au sein d’une relation duelle ou de manière individuelle, ces élèves sont capables d’apprentissage, leurs capacités cognitives étant intactes), mais d’essayer d’établir si, au travers de l’utilisation de l’objet tablette, et dans le cadre de situations pensées et proposées par l’enseignant, les élèves peuvent restaurer, au moins pour partie, des capacités de communication et de relation à l’autre. Plusieurs usages des tablettes seront expérimentés et comparés : usage individuel, usage en binôme (avec un adulte ou un pair) ou en collaboration/coopération au sein d’un groupe. Compte tenu des modalités de travail mises en place au sein du dispositif ODisSÉ, les situations de coopération/collaboration pourront se faire à distance, au travers d’échanges synchrones ou asynchrones, les élèves interagissant alors non pas directement mais via leur tablette à propos d’un même objet. Privilégiant une approche longitudinale, l’évolution des interactions entre élèves dans ces situations d’apprentissage instrumenté fera l’objet d’une analyse portant sur les échanges inter-individuels. Pour ce faire, les séquences d’activités autour des tablettes seront filmées et les données verbales et non-verbales feront l’objet d’un codage puis d’une analyse selon une grille construite à base d’indicateurs rendant compte du processus de socialisation. Ces observations se dérouleront sur une période de 2 ans, afin d'apprécier l'intégration à moyen terme des tablettes au sein de la classe et l'évolution progressive des comportements des élèves. Notre communication lors de la journée d'étude consistera à présenter les principes et objectifs du projet et permettra de faire un bilan de la première phase du projet initiée début janvier.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01074477
Contributor : Laetitia Boulc'H <>
Submitted on : Tuesday, October 14, 2014 - 3:49:31 PM
Last modification on : Thursday, May 9, 2019 - 10:03:12 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01074477, version 1

Collections

Citation

François-Xavier Bernard, Laetitia Boulc'H, Fatiha Haddi. Quels usages des tablettes tactiles pour favoriser la socialisation d’élèves présentant des troubles de la conduite et du comportement ?. Journée d’étude « Handicap et Aides Technologiques », Laboratoire PSY.NCA (EA 4700), Mar 2013, Mont-Saint-Aignan, France. ⟨halshs-01074477⟩

Share

Metrics

Record views

355