Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L'escarpement de faille de la Têt est-il le résultat de la tectonique active Plio-Pléistocène ou d'une exhumation Pléistocène ?

Résumé : L'expression morphologique de la faille de la Têt ressemble à celle d'une faille active. Son fonctionnement, attesté pour le Pliocène, reste cependant débattu pour le Pléistocène. Un schéma d'évolution de l'escarpement de faille est proposé. Il se base sur les relations entre morphologie de l'escarpement et remplissage sédimentaire des bassins. Il souligne l'importance des phénomènes d'exhumation par incision du réseau hydrographique au cours du Pléistocène. Ainsi, les mouvements tectoniques pléistocènes apparaissent faibles et leur impact sur les caractéristiques du drainage limité. Le schéma proposé conduit également à minorer le rejet au cours du Pliocène, celui-ci étant réévalué entre 150 et 300 m. Une grande partie des mouvements tectoniques responsables du relief actuel sont donc antérieurs
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [16 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01066287
Contributor : Emilie Gil <>
Submitted on : Friday, September 19, 2014 - 3:06:58 PM
Last modification on : Wednesday, May 23, 2018 - 5:58:03 PM
Long-term archiving on: : Saturday, December 20, 2014 - 11:45:15 AM

File

_3_Carozza_CRAS_2004.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01066287, version 1

Collections

Citation

Jean-Michel Carozza, Stéphane Baize. L'escarpement de faille de la Têt est-il le résultat de la tectonique active Plio-Pléistocène ou d'une exhumation Pléistocène ?. Comptes Rendus Géoscience, Elsevier Masson, 2004, 336, pp.217-226. ⟨halshs-01066287⟩

Share

Metrics

Record views

308

Files downloads

533