Les Marías à Mexico. Une analyse des formes précaires de commerce au prisme des mobilités, du genre et de l'ethnicité

Résumé : Cet article s'interroge sur les raisons pour lesquelles, à Mexico, des femmes indiennes migrantes perpétuent et défendent des formes de commerce ambulantes très précaires, alors même que celles-ci sont peu rentables économiquement et stigmatisantes. Grâce à une enquête ethnographique, l'article analyse les fonctions du commerce ambulant dans l'organisation collective du point de vue des vendeuses, en croisant relations interethniques, relations de genre et mobilités. Il démontre que l'incorporation des femmes indiennes à la marge du commerce ambulant résulte des hiérarchies sociales et des représentations de la société d'accueil, mais aussi de la capacité d'initiative des vendeuses et du mécanisme de construction d'une identité collective propre au groupe indien en migration.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01066274
Contributor : Anna Perraudin <>
Submitted on : Friday, September 19, 2014 - 2:50:52 PM
Last modification on : Friday, January 4, 2019 - 5:32:55 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01066274, version 1

Citation

Anna Perraudin. Les Marías à Mexico. Une analyse des formes précaires de commerce au prisme des mobilités, du genre et de l'ethnicité. Revue Tiers Monde, Armand Colin, 2014, pp.131-146. ⟨halshs-01066274⟩

Share

Metrics

Record views

251