Spirantisation des obstruantes médiales et formation du système consonantique du vietnamien

Résumé : Cet article analyse le phénomène de spirantisation des obstruantes médiales et ses conséquences pour la formation du système consonantique du vietnamien. L'histoire du vietnamien est celle d'une langue dissyllabique poussée au monosyllabisme sous l'influence du chinois. Il y a deux procédés pour passer au monosyllabisme : (1) Chute de la présyllabe après une période possible de réduction et d'amuïssement. Ce procédé est observable dans la famille des langues môn-khmer. (2) Compression du mot en gommant les consonnes médiales. La première manifestation en est la spirantisation qui, si elle se continue normalement, aboutit à une vocalisation. Le vietnamien a combiné les procédés 1 et 2. Les présyllabes sont tombées alors que les spirantes n'avaient pas achevé leur évolution vers un affaiblissement plus poussé ; se retrouvant à l'initiale, elles se sont phonologisées. La survivance de ces spirantes par des sonores a donc un caractère accidentel. Ces phénomènes font du vietnamien une langue exemplaire pour la phonétique historique.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [10 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01063845
Contributor : Alexis Michaud <>
Submitted on : Tuesday, June 9, 2015 - 2:19:40 PM
Last modification on : Wednesday, July 17, 2019 - 2:46:44 AM
Long-term archiving on : Tuesday, April 25, 2017 - 6:01:28 AM

File

Ferlus1982_Spirantisation_2.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01063845, version 2

Citation

Michel Ferlus. Spirantisation des obstruantes médiales et formation du système consonantique du vietnamien. Cahiers de linguistique - Asie Orientale, CRLAO, 1982, 11 (1), pp.83-106. ⟨halshs-01063845v2⟩

Share

Metrics

Record views

528

Files downloads

415