Les divisions stratégiques des oppositions syriennes : un leadership impossible ?

Résumé : Depuis le débat de l'insurrection populaire de mars 2011, le régime syrien a su tirer profit de l'état de division systématique des oppositions politiques syriennes. Toutes soumises depuis plus de deux ans au jeu des fusions et des scissions, les coalitions d'opposants se sont multipliées, sans avoir pu réellement, à aucun moment, traduire politiquement les dynamiques de contestation à l'appareil d'État baassiste. Elles ne sont parvenues à s'ériger ni en direction politique légitime du mouvement populaire, ni en organisatrice de la lutte armée.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
François Burgat et Bruno Paoli (Coord). Pas de printemps pour la Syrie. Les clés pour comprendre les acteurs et les défis de la crise (2011-2013), La découverte, pp.240, 2013
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01063614
Contributeur : Nicolas Dot-Pouillard <>
Soumis le : vendredi 12 septembre 2014 - 15:28:42
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:22:20
Document(s) archivé(s) le : samedi 13 décembre 2014 - 10:48:24

Fichiers

Dot-oppositions-def.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01063614, version 1

Collections

Citation

Nicolas Dot-Pouillard. Les divisions stratégiques des oppositions syriennes : un leadership impossible ?. François Burgat et Bruno Paoli (Coord). Pas de printemps pour la Syrie. Les clés pour comprendre les acteurs et les défis de la crise (2011-2013), La découverte, pp.240, 2013. 〈halshs-01063614〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

362

Téléchargements de fichiers

439