Les transformations des marchés immobiliers résidentiels suburbains en régime de production financiarisé.

Résumé : Dans le cadre d'une étude de cas sur la région métropolitaine de Californie du Sud, la question du prix du bien immobilier est mise en perspective des différentes pratiques des acteurs immobiliers et outils des politiques publiques qui rendent tangible la financiarisation de la production suburbaine. Le prix est en effet au cœur d'un système de construction du local qui dépend d'une structure financière reposant sur la circulation secondaire du capital, la captation de la rente foncière et l'investissement sur les marges suburbaines. La crise des subprimes a servi de révélateur de la puissance des logiques financières sur les évolutions sociales et économiques à court terme des quartiers. Le pari sur la valeur immobilière future des biens structure la gouvernance locale, avec des systèmes de relations contractuelles entre les promoteurs, les juridictions locales, les districts et les propriétaires, dans un certain nombre d'outils de politiques publiques (community facility districts, float bonds) dont l'équilibre financier repose sur une hypothèse de croissance de la valeur immobilière du bien. Cette contribution s'attache à rapprocher des outils qui relèvent de la production et de la production de l'offre suburbaine, et celle de la financiarisation. En s'attachant en particulier aux formes de planification en grand (structurée par les master planned communities), il s'agit de relever les éléments de structure dynamiques d'un marché entré dans une logique précoce de baisse de la demande (qui a largement anticipé les effets de la crise de 2007), et de les articuler avec les enjeux théoriques, inscrivant les logiques de financiarisation dans un régime d'accumulation dont la production suburbaine. Cette perspective est complétée par une analyse de ces dispositifs, croisée avec l'étude des conditions du marché immobilier entre 1980 et 2010 en Californie du Sud. L'analyse est menée d'une part en terme de prix: l'étude des trajectoires locales (1980-2010) des valeurs immobilières met l'accent sur la dévalorisation relative d'une grande partie des biens dans ces types de lotissements, mettant à mal l'ensemble du système de production du suburbain. Les effets locaux et régionaux sur les marchés immobiliers des logiques financiarisées de production sont également analysés : sous-valorisation, sur-valorisation relative.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [23 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01056148
Contributor : Renaud Le Goix <>
Submitted on : Saturday, August 16, 2014 - 3:52:44 PM
Last modification on : Saturday, November 9, 2019 - 2:11:37 AM
Long-term archiving on : Thursday, November 27, 2014 - 1:51:17 AM

File

legoix_asrdlf2014.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01056148, version 1

Citation

Renaud Le Goix. Les transformations des marchés immobiliers résidentiels suburbains en régime de production financiarisé.. 51e colloque de l'ASRDLF 2014, Métropolisation, cohésion et performances : quels futurs pour nos territoires, Jul 2014, Marne-la-Vallée, France. ⟨halshs-01056148⟩

Share

Metrics

Record views

388

Files downloads

268