Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Enjeux de santé au travail et cancers : Les expositions à supprimer dans les métiers portuaires. Une recherche-­‐action sur le Grand Port Maritime de Nantes / Saint-­‐Nazaire : Programme Escales

Résumé : Contexte Le collectif de dockers et d'agents du Grand Port Maritime de Nantes/Saint-Nazaire à l'origine de la création de l'Association pour la protection de la santé au travail dans les métiers portuaires (APPSTMP44) a recueilli des éléments qui constituent une alerte majeure sur les risques pour la santé des travailleurs portuaires. Le recensement des maladies - avec de nombreux cas de cancers - dont souffre une proportion importante d'anciens dockers et agents du GPM de Nantes/Saint-Nazaire soulève en effet des questions sur les produits et les matériaux manipulés ainsi que sur les dispositifs de sécurité individuels et collectifs. La journée d'échanges organisée par l'APPSTMP44 le 24 mars 2011 au CHU de Nantes a été un premier temps fort de mobilisation. Dans la continuité de cette journée et du travail engagé par l'APPSTMP44, un projet de recherche-action est mis en place par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs et professionnels (sociologues, juristes, historiens, médecins), en lien avec l'association. Il s'agit de passer du constat établi par l'APPSTMP44 à une production de connaissance scientifique, dans une démarche de santé publique, c'est-à-dire dans le double objectif d'améliorer la prise en charge d'atteintes à la santé d'origine professionnelle et d'impulser des actions de prévention. Objectifs Face à l'absence de toute traçabilité des expositions passées, en dépit d'obligations juridiques pourtant existantes, une enquête fondée sur l'étude de l'activité réelle de travail sera menée auprès de dockers et d'agents portuaires du port de Nantes / Saint-Nazaire, aujourd'hui atteints de cancers (67 personnes recensées). Le projet s'articule autour de trois axes complémentaires : Produire de la connaissance sur les expositions passées, en partant de cas individuels pour éclairer des situations collectives ; Aider à la reconnaissance des maladies professionnelles si des expositions professionnelles identifiées peuvent être liées aux pathologies survenues, et questionner le dispositif de prise en charge institutionnelle ; Mettre en place des actions de prévention en mettant en perspective les expositions d'hier avec le travail d'aujourd'hui : si des expositions à des agents cancérogènes perdurent aujourd'hui, travailler en lien avec les CHSCT, la médecine du travail, l'Inspection du travail, les responsables santé-sécurité, les ingénieurs conseil CARSAT, etc. sur les modalités de prévention (substitution, équipements individuels et collectifs de sécurité) ; étude de la législation (nationale et internationale) sur les substances identifiées. Résultats attendus Au-delà de l'étude de cas individuels, ce projet vise à développer la connaissance sur les expositions professionnelles à des agents cancérogènes dans les métiers portuaires, ceci dans une perspective de santé publique.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01053748
Contributor : Véronique Cohoner <>
Submitted on : Friday, August 1, 2014 - 2:41:36 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:16 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, November 25, 2014 - 11:01:00 PM

File

Rapport_scientifique_final_ESC...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01053748, version 1

Citation

Patrick Chaumette, Véronique Daubas-Letourneux, Augustin Emane, Franck Héas, Christophe Coutanceau. Enjeux de santé au travail et cancers : Les expositions à supprimer dans les métiers portuaires. Une recherche-­‐action sur le Grand Port Maritime de Nantes / Saint-­‐Nazaire : Programme Escales. 2014. ⟨halshs-01053748⟩

Share

Metrics

Record views

1796

Files downloads

3718