La " nouvelle politique de la ville " au prisme des évaluations du passé

Résumé : La loi de programmation pour la Ville et la Cohésion urbaine du 21 février 2014 (dite loi Lamy) semble ouvrir un nouveau cycle pour la politique de la ville, après une décennie marquée par l'illusion d'une dissolution des problèmes sociaux dans la transformation urbaine puis, à mesure que cette illusion se dissipait, par le désinvestissement de cette politique. Si on la resitue dans une perspective temporelle plus longue, la réforme de 2014 relève cependant moins de la refondation que de la synthèse historique, en ce qu'elle réunit dans un même texte les ambitions et les approches qui ont guidé successivement la politique de la ville depuis ses origines. Dès lors que la loi Lamy ramène la politique de la ville vers des chemins qu'elle a déjà explorés, il n'est pas inutile de revenir sur les évaluations réalisées aux différents stades de son histoire et les enseignements qui en avaient été tirés.
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
A paraître dans : Thomas Kirszbaum (dir.), En finir avec les banlieues ?, ed. de l'Aube, 2015. 2014


https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01023283
Contributeur : Renaud Epstein <>
Soumis le : vendredi 11 juillet 2014 - 17:55:06
Dernière modification le : mercredi 3 février 2016 - 16:37:37
Document(s) archivé(s) le : samedi 11 octobre 2014 - 13:10:55

Fichier

La_A_nouvelle_politique_de_la_...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01023283, version 1

Collections

DCS

Citation

Renaud Epstein. La " nouvelle politique de la ville " au prisme des évaluations du passé. A paraître dans : Thomas Kirszbaum (dir.), En finir avec les banlieues ?, ed. de l'Aube, 2015. 2014. <halshs-01023283>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

1104

Téléchargements du document

1519