Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Quand on déclame sur la scène de l'Opéra : du Freischütz (1841) de Weber et Berlioz à Bacchus (1909) de Massenet

Résumé : Depuis le décret du 25 avril 1807, qui a replacé les théâtres parisiens sous le régime du privilège, l'Opéra de Paris se trouve dans l'impossibilité de faire représenter des ouvrages comportant des épisodes parlés. Cette disposition, qui reste en vigueur dans les différents cahiers des charges jusqu'à la fin du XIXe siècle, conditionne ainsi, à de très rares exceptions, les genres lyriques représentés sur la première scène lyrique parisienne, presque entièrement dévolue au grand opéra. Or, avec sa suppression explicite en 1891 jusqu'à sa disparition en 1901, l'Opéra de Paris va s'ouvrir rapidement à d'autres univers dramaturgiques. Le présent article se propose de repérer des moments clefs de cette évolution : du Freischütz de Weber, revu par Berlioz, à Paillasse de Leoncavallo, de Prométhée de Fauré à Bacchus de Massenet, la déclamation parlée occupe une place singulière dans ces ouvrages qui ont conduit l'Opéra de Paris à modifier son répertoire jusqu'à accueillir parfois des comédiens des autres scènes parisiennes pour certains ouvrages mêlant intimement chant et déclamation.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00978238
Contributor : Jean-Christophe Branger Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Sunday, April 13, 2014 - 9:42:31 PM
Last modification on : Thursday, March 25, 2021 - 11:00:15 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00978238, version 1

Collections

Citation

Jean-Christophe Branger. Quand on déclame sur la scène de l'Opéra : du Freischütz (1841) de Weber et Berlioz à Bacchus (1909) de Massenet. L'Opéra de Paris, la Comédie-Française et l'Opéra-Comique (1672-2010) : approches comparées, Dec 2010, Paris, Opéra-Comique, France. pp.175-183. ⟨halshs-00978238⟩

Share

Metrics

Record views

247