Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Regards croisés sur une action culturelle en prison. Analyse d'une exposition de reproductions d'œuvres du musée du Louvre à la maison centrale de Poissy.

Résumé : La prison, lieu d'enfermement, de tensions et de violences peut aussi devenir, en lien à sa mission de réinsertion, un lieu d'ouverture et de rencontres dans le cadre de l'élaboration de projets culturels. L'action culturelle et artistique, qui a fait l'objet d'une analyse sociologique, est née d'un partenariat entre l'administration pénitentiaire, le Musée du Louvre et la maison centrale de Poissy et s'est déroulée dans cet établissement au cours de l'année 2010-2011. Des ateliers d'écriture et de scénographie se sont déroulés durant trois mois afin de finaliser les productions artistiques des détenus, de concevoir un catalogue de l'exposition et d'installer l'exposition. Notre étude sociologique, envisagée dès la conceptualisation du projet, a suivi tout le processus dans la perspective d'une sociologie de l'action. Elle s'est attachée à saisir le culturel au prisme d'une approche dynamique des relations entre tous les acteurs carcéraux. Elle a autant analysé les dynamiques et tensions initiées par ce dispositif culturel que sa réception, à partir de l'intégration des différents points de vue des acteurs engagés et de ses publics. Plus globalement, cette étude a souhaité comprendre : 1) ce qu'implique un tel projet pour les partenaires institutionnels concernés, les intervenants associés au projet et les coordinateurs du terrain ; ce premier axe rend compte des collaborations nécessaires entre partenaires afin de mettre en place un tel dispositif et évalue l'impact de cette participation sur les images institutionnelles et sur les dynamiques internes. 2) ce que produit, pour les détenus, la participation à une telle action culturelle et artistique ; cet deuxième axe explore la manière dont le détenu participant vit son engagement à un projet culturel et ressent la participation à une création artistique, ce que ce dispositif lui apporte et implique pour lui et en quoi il interfère dans sa " carrière " en s'inspirant de la notion de carrière morale conceptualisée par E. Goffman (1968). 3) ce que représente une exposition " culturelle " en prison pour tous les détenus et les personnels. Ce dernier axe se centre sur la réception de ce projet, à la fois du côté des acteurs directement impliqués (détenus participants et intervenants) et des personnes ne participant pas au dispositif (autres détenus et personnels). L'analyse des effets produits par une action culturelle et artistique sur les différents acteurs apparaît d'autant plus fondamentale que les nombreuses activités culturelles mises en œuvre dans les établissements pénitentiaires en France font rarement l'objet d'une évaluation.
Document type :
Reports
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00976956
Contributor : Corinne Rostaing <>
Submitted on : Thursday, April 10, 2014 - 3:47:13 PM
Last modification on : Thursday, June 3, 2021 - 4:18:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00976956, version 1

Citation

Corinne Rostaing, Caroline Touraut. Regards croisés sur une action culturelle en prison. Analyse d'une exposition de reproductions d'œuvres du musée du Louvre à la maison centrale de Poissy.. 2011. ⟨halshs-00976956⟩

Share

Metrics

Record views

429