L'expression des détenus : formes, marges de manoeuvre et limites.

Résumé : Notre intérêt se porte dans cet article sur la voix des acteurs les plus affaiblis de la prison, à savoir celle des détenus, et non sur la voix des associations les représentant ou celle de leurs familles. Comment, dans ce cadre institutionnel contraignant, les personnes incarcérées parviennent-elles à s'exprimer, selon des modalités légitimes ou moins légitimes ? Il s'agit d'analyser les formes possibles d'expression de la part d'acteurs in situ, à l'intérieur de la prison, dans un cadre institutionnel particulièrement contraignant, de comprendre les marges de manœuvre qu'ils se dégagent, même si celles-ci sont étroites (manières de prendre de la distance au rôle, de faire preuve de ruses et de recourir à des adaptations secondaires par exemple) et d'étudier la portée relative de ces voix. Il s'agit proportionnellement d'une faible voix, les détenus n'étant pas invités à participer au fonctionnement de la prison ni aux décisions concernant leur détention. Nous commencerons par l'analyse des différentes scènes légitimes, mises en place pour encourager des modes d'expression tout en considérant les manières dont les détenus parviennent, plus ou moins, à s'exprimer dans ces espaces de paroles ou à en détourner les objectifs originels. Puis, nous présenterons d'autres formes d'expression et de revendication, à l'initiative des détenus, comme la voice légale, la voice radicale et la voice collective. Le terme voice, emprunté à A. Hirschman, est employé ici au sens d'une protestation qui est à l'initiative des détenus qui expriment par là leur mécontentement ou énoncent une revendication à l'encontre de l'institution judiciaire ou l'institution carcérale.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
PUR. La voix des acteurs faibles. De l'indignité à la reconnaissance., Presses Universitaires de Rennes, pp.121-138, 2008, Le lien social
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00976865
Contributeur : Corinne Rostaing <>
Soumis le : jeudi 10 avril 2014 - 14:24:46
Dernière modification le : dimanche 15 octobre 2017 - 22:44:09

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00976865, version 1

Citation

Corinne Rostaing. L'expression des détenus : formes, marges de manoeuvre et limites.. PUR. La voix des acteurs faibles. De l'indignité à la reconnaissance., Presses Universitaires de Rennes, pp.121-138, 2008, Le lien social. 〈halshs-00976865〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

173