L'ergonomie et l' "adaptation du travail à l'homme", une maxime désuète ?

Résumé : L'ergonomie de l'activité s'est construite en France sur la nécessité de réduire les contraintes professionnelles pesant sur les travailleurs : " adapter le travail à l'Homme " (et non l'inverse) s'est installé comme une maxime symbolisant l'identité de l'approche ergonomique. L'intensification du travail d'aujourd'hui ne rend pas obsolète la nécessité de concevoir des environnements de travail plus adaptés aux caractéristiques du fonctionnement humain. Cependant, la redécouverte des travaux de Canguilhem et le changement permanent qui caractérise les organisations contemporaines renforcent la pertinence d'une action sur le Travail et les activités professionnelles, qui demeurent irrémédiablement le fruit de la rencontre, parfois de la confrontation, entre un travailleur et son milieu. L'intervention ergonomique n'en sort pas indemne : le projet devient une occasion (un prétexte ?) de contribuer au déploiement des possibilités de normativité
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00972621
Contributor : Fabien Coutarel <>
Submitted on : Thursday, April 3, 2014 - 5:56:08 PM
Last modification on : Thursday, October 25, 2018 - 3:21:26 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00972621, version 1

Collections

Citation

Fabien Coutarel. L'ergonomie et l' "adaptation du travail à l'homme", une maxime désuète ?. Ergologia, Société internationale d'ergologie, 2013, pp.179-182. ⟨halshs-00972621⟩

Share

Metrics

Record views

758