La féminisation des métiers à dominante masculine du transport ferroviaire : une transformation "marginale" ?

Résumé : Les métiers du transport ferroviaire sont l'objet d'importantes transformations, en particulier organisationnelles. L'entreprise publique de transport ferroviaire française étudiée s'ouvre à la concurrence, les modalités et critères de recrutement évoluent, les outils de production et les contenus d'activité " se modernisent ", la production et le contrôle s'intensifient... De façon concomitante, la féminisation des métiers de la maintenance et de la conduite à la traction, " bastions masculins " (composés il y a encore quelques années de moins de 1% de femmes), bouscule les représentations et cultures de métiers, les normes masculines et plus largement l'organisation du travail. L'article invite donc à la compréhension des résistances à la mise en œuvre d'une politique de féminisation d'entreprise, à partir des normes et de la dynamique actuelle des groupes professionnels concernés et des mutations observées du travail et de l'organisation. L'étude s'appuie sur l'analyse des discours des différents corps de métiers et des acteurs chargés de la mise en œuvre de la politique de féminisation.
Type de document :
Article dans une revue
Travail, Emploi, Formation, 2014, à paraître
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00968548
Contributeur : Estelle Bonnet <>
Soumis le : mardi 1 avril 2014 - 10:57:16
Dernière modification le : mardi 1 avril 2014 - 10:57:16

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00968548, version 1

Citation

Estelle Bonnet, Bruno Milly, Elise Verley. La féminisation des métiers à dominante masculine du transport ferroviaire : une transformation "marginale" ?. Travail, Emploi, Formation, 2014, à paraître. <halshs-00968548>

Partager

Métriques

Consultations de la notice

359