Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Limites en pierre sèche et structure agraire en Pouille méridionale (VIe-XIIe s.). Les apports récents de l'archéologie des paysages agraires

Résumé : L'organisation des espaces en Pouille méridionale au haut Moyen Âge est aujourd'hui mieux connue grâce à la mise en place, depuis quelques décennies, des premiers programmes de recherche ciblés spécifiquement sur la période médiévale. Si dans une première phase ce sont surtout les villages désertés qui ont fait l'objet d'enquêtes extensives et de fouilles, plus récemment les archéologues se tournent également vers les structures agraires, visant une compréhension globale des paysages historiques, dont les habitats ne constituent qu'une des composantes. Le développement d'une archéologie agraire permet désormais d'extraire de l'information fondamentale de structures qui restaient complètement inaccessibles auparavant, en l'occurrence celles ayant trait à la production agraire (parcellaire, utilisation du sol, structure foncière) et aux espaces dits " marginaux ". Aussi il est possible d'instaurer un dialogue entre ces nouvelles séries de données et celles fournies par l'étude de l'habitat et de forger des modèles plus équilibrés d'organisation des paysages historiques, en ce qu'ils ne sont plus dominés par la seule perspective de la ferme, du village et du réseau urbain. En Pouille méridionale, la mise en œuvre de protocoles d'intervention relevant de l'archéologie environnementale a démontré son efficacité, notamment pour ce qui concerne l'étude des constructions parcellaires en pierre sèche. En particulier, il sera question dans la présente contribution de l'analyse topographique, morphologique et stratigraphique de plusieurs grandes délimitations en pierre sèche qui charpentent le paysage agraire régional. Opportunément interrogées, celles-ci révèlent un important potentiel d'information qui permet de retracer l'évolution diachronique du paysage végétal, de l'exploitation des ressources par l'homme et de l'organisation des espaces, notamment pour les périodes très mal connues du haut Moyen Âge. Pour les VIIe-IXe siècles, tout particulièrement, la faible connaissance de la culture matérielle ne permettait pas jusqu'ici d'appréhender l'organisation des espaces dans le secteur considéré, à l'exception du Salento méridional, au sud de Lecce, où les recherches sur l'habitat et sur la structure agraire vont de pair et fournissent des résultats qui ne cessent de surprendre. En revanche, au nord de Lecce nous ne disposons pour cette période d'aucune classe d'artefacts chronologiquement caractérisée et nous savons encore moins reconnaître les effets sur le territoire des événements de cette phase turbulente qui voit les Lombards de Bénévent avancer profondément dans une région gouvernée par Byzance. Les nouvelles séries de données en voie de constitution - essentiellement des écofacts - prennent donc là une importance fondamentale en ce qu'elles autorisent une première lecture archéologique des transformations des paysages agraires apuliens après le VIe siècle. Dans l'hypothèse la plus favorable, ces recherches pourraient définir à terme si et comment la " lombardisation " d'une grande partie de la région a imprimé une marque spécifique et reconnaissable sur les espaces concernés par rapport aux secteurs intéressés par la continuité de la présence byzantine.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00967768
Contributor : Giovanni Stranieri Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Sunday, March 30, 2014 - 8:43:56 PM
Last modification on : Monday, April 19, 2021 - 10:54:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00967768, version 1

Citation

Giovanni Stranieri. Limites en pierre sèche et structure agraire en Pouille méridionale (VIe-XIIe s.). Les apports récents de l'archéologie des paysages agraires. Limites en pierre sèche et structure agraire en Pouille méridionale (VIe-XIIe s.). Les apports récents de l'archéologie des paysages agraires, Dec 2010, Rome, Italie. ⟨halshs-00967768⟩

Share

Metrics

Record views

250