Une approche sociologique du monde carcéral

Résumé : Si les premières recherches sociologiques ont étudié la prison comme une société, d'autres ont analysé la société à travers ses prisons, les recherches contemporaines considèrent à la fois le cadre et ses effets sur les individus. La mobilisation du concept d'institution totale (Goffman) permettra à la fois d'analyser le cadre contraignant de la prison, la gestion de masse, l'organisation bureaucratique, la vie artificielle et la dégradation de l'image de soi, et de souligner les différentes manières d'exister, de résister et de retrouver de la dignité en prison. Comment favoriser l'autonomie de personnes socialement défavorisées dans ce contexte de prise en charge institutionnelle enveloppante, de remise en cause identitaire et d'atteinte à la dignité ? C'est lors de la rencontre avec des " autruis qui comptent " que se dessinent des îlots de reconnaissance et qu'il devient possible de valoriser un autre statut que celui de détenu et de conquérir un peu de dignité.
Type de document :
Article dans une revue
La nouvelle revue de l'adaptation et de la scolarisation, Éd. de l'INS HEA, 2012, pp.45-56
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00965940
Contributeur : Corinne Rostaing <>
Soumis le : mardi 25 mars 2014 - 18:59:35
Dernière modification le : mardi 24 octobre 2017 - 15:56:02

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00965940, version 1

Citation

Corinne Rostaing. Une approche sociologique du monde carcéral. La nouvelle revue de l'adaptation et de la scolarisation, Éd. de l'INS HEA, 2012, pp.45-56. 〈halshs-00965940〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

193