Partager ses secrets en public

Résumé : On est tenté d'interpréter l'évolution du Web et plus particulièrement des réseaux sociaux comme la victoire sans retour d'une idéologie de la visibilité, déniant le droit de se dissimuler, de se retirer et de se déconnecter. Cette dictature de la transparence, qui menace aujourd'hui jusqu'aux secrets d'État, signe-t-elle pour autant la fin des opacités, des zones grises et des frontières mouvantes entre ce qui circule et ce qui se cache ? Nous voudrions montrer que l'environnement numérique se caractérise au contraire par un régime de visibilité ambivalente, où publication ne signifie pas nécessairement renoncement au secret. Relevant d'une nouvelle forme de partage, la privacy en public est une activité sociale où les individus n'exposent pas tout, mais règlent leurs distances en jouant des possibilités offertes par les plateformes. De leur côté, les industries du Web opacifient les process algorithmiques sur lesquels reposent leurs stratégies derrière l'illusion d'un espace de communication lisse et transparent, pour orchestrer la grande conversation où tout se dit. Mais, de plus en plus, les usagers semblent revendiquer des zones de non traçabilité.
Type de document :
Article dans une revue
Médium : Transmettre pour Innover, Ed. Babylone, 2013, 2013/4-2014/1 (37-38), pp.153-172
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00962608
Contributeur : Louise Merzeau <>
Soumis le : vendredi 21 mars 2014 - 13:42:33
Dernière modification le : mardi 10 juillet 2018 - 17:00:13
Document(s) archivé(s) le : samedi 21 juin 2014 - 11:41:50

Fichier

Merzeau-Medium-Secret.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00962608, version 1

Collections

Citation

Louise Merzeau. Partager ses secrets en public. Médium : Transmettre pour Innover, Ed. Babylone, 2013, 2013/4-2014/1 (37-38), pp.153-172. 〈halshs-00962608〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

810

Téléchargements de fichiers

759