Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le pouvoir d'agir des salariés au prisme de la formation : les promesses non tenues d'une doctrine managériale

Résumé : La volonté affichée de donner des capacités d'agir aux salariés s'incarne dans le concept d'" habilitation " (empowerment). Cet article examine comment la formation, en tant que politique conçue et mise en oeuvre par les directions, perçue et vécue par les salariés, participe de leur habilitation en accroissant leur pouvoir d'agir. Le terrain mobilisé est une enquête monographique conduite auprès d'une entreprise de l'agro-alimentaire, filiale française d'un groupe américain, qui a érigé l'habilitation en doctrine managériale. Mise à l'épreuve critique de l'habilitation, la formation révèle les tensions dont cette doctrine est porteuse, au niveau organisationnel comme individuel. Ainsi, dans un régime de gouvernance actionnariale, où la prégnance des objectifs de rentabilité financière s'impose à tous les salariés et où leur représentation collective est faible voire inexistante, la politique d'habilitation ne parvient pas à concrétiser ses ambitions. Elle n'est pas pour autant dépourvue d'effets.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00956173
Contributor : Coralie Perez <>
Submitted on : Monday, October 21, 2019 - 6:13:31 PM
Last modification on : Wednesday, March 3, 2021 - 10:10:04 AM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Coralie Perez. Le pouvoir d'agir des salariés au prisme de la formation : les promesses non tenues d'une doctrine managériale. Relations Industrielles / Industrial Relations, Département des relations industrielles de l'Université Laval (Québec, Canada), 2014, 69 (1), pp.3-27. ⟨10.7202/1024205ar⟩. ⟨halshs-00956173⟩

Share

Metrics

Record views

341