Cabinets et garde-robes : la représentation de quelques lieux privés dans l'Amadis de Gaule français

Résumé : Dans la décennie 1540, Herberay traduit les premiers livres d'Amadis de Gaule en français en introduisant des éléments du vocabulaire de l'architecture castrale qui font signe vers les chantiers royaux de Chambord et de Fontainebleau. Le cabinet et la garde-robe, termes absents du texte espagnol, désignent des lieux sinon essentiellement privés, du moins d'une sociabilité maîtrisée, où se forme l'image du monde dans une retraite qui est aussi un refuge.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00940368
Contributor : Christine de Buzon <>
Submitted on : Friday, January 31, 2014 - 6:05:42 PM
Last modification on : Wednesday, February 28, 2018 - 5:06:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00940368, version 1

Collections

Citation

Christine de Buzon. Cabinets et garde-robes : la représentation de quelques lieux privés dans l'Amadis de Gaule français. Marta Teixeira Anacleto. Topique(s) du public et du privé dans la littérature Romanesque d’ancien régime , Editions Peeters, p. 63-72, 2014, Coll. "La République des Lettres",, ⟨http://www.peeters-leuven.be/boekoverz_print.asp?nr=9445⟩. ⟨halshs-00940368⟩

Share

Metrics

Record views

142